Astuce n°2

Un choix limité du médecin, c’est des économies en plus!

Dans le modèle traditionnel de l’assurance-maladie, l’assuré consulte les médecins et les spécialistes de son choix, quand il le juge nécessaire. Mais les assureurs proposent également des modèles moins chers, où l’assuré renonce au libre choix du médecin. Le modèle «Médecin de famille» en est un exemple: les assurés choisissent un médecin généraliste de référence, qu’ils doivent consulter en premier lieu.
En optant un modèle alternatif, l’assuré peut économiser des centaines de francs par année.

Parmi le panel d’offres à disposition, les assurés peuvent choisir l’assureur, le système et le modèle d’assurance qui leur convient le mieux.

Les principaux modèles de l’assurance-maladie obligatoire

  • Modèle de base traditionnel:
    L’assuré dispose du libre choix du médecin et de la pharmacie, sans aucune limitation. Il peut, en tout temps, décider de consulter directement un médecin ou un spécialiste, sans intermédiaire.
  • Médecin de famille:
    L’assuré s’engage à consulter toujours, en premier lieu, le médecin de famille qu’il a choisi (issu de la liste des médecins agréés). Ce dernier oriente le patient vers un spécialiste, si nécessaire.
  • Réseau de soins (HMO):
    L’assuré doit être traité au sein d’un réseau composé de médecins (généralistes et/ou spécialistes) réunis dans un cabinet de groupe défini.
  • La télémédecine:
    Lorsqu’un problème de santé survient, l’assuré doit appeler un centre de conseil médical, avant de se rendre chez le médecin.

Avec un modèle alternatif (autre que le modèle de base), l’assuré bénéficie d’un suivi médical de qualité, tout en contribuant à limiter la hausse des coûts de la santé. Avantage financier pour l’assuré: une prime jusqu’à 30% moins chère!

Les assureurs peuvent fonctionner selon deux systèmes:

  • Le tiers garant:
    L’assuré paie lui-même ses factures et ses médicaments, conserve les justificatifs et factures, et se fait rembourser par sa caisse – une fois la franchise annuelle atteinte.
    (A ce jour, toutes les caisses-maladie fonctionnent avec ce système pour le règlement des factures de médecin.)
  • Le tiers payant:
    La caisse paie elle-même certaines factures de prestataires de soins. L’assuré ne s’acquitte que de la franchise et de sa participation aux coûts. La plupart des assureurs proposent ce système pour le règlement des médicaments. Le tiers payant prédomine également pour le règlement des traitements ambulatoires à l’hôpital.

Bon à savoir

Dans le cadre du modèle «Médecin de famille», la plupart de assureurs n’obligent pas à consulter préalablement le médecin de premier recours dans le cadre des consultations suivantes:

  • Gynécologue
  • Ophtalmologue
  • Pédiatre
  • En cas d’urgence, si le médecin de premier recours n’est pas atteignable.

La plupart des assureurs autorisent un changement du médecin de premier recours durant l’année