Directives anticipées

Qu’est-ce que sont exactement les directives anticipées?

Les directives anticipées (appelées également dispositions de fin de vie ou planification préalable des soins) consistent en un document rédigé par le patient.

Il fixe à l’avance les souhaits du patient (par exemple les soins médicaux et thérapeutiques approuvés et refusés), en cas de perte soudaine de discernement – suite à une maladie ou à un accident. Une sorte de «wish list», si le pire devait arriver.

Mêlant réflexion et communication, la démarche compte 6 étapes:

  • Réfléchir
    A ses souhaits en matière de soins, ainsi qu’à ses convictions (spirituelles ou autre) et à ses valeurs.
  • Se renseigner
    Sur les divers traitements médicaux, leurs avantages, leurs inconvénients.
  • Se décider
    Sur les soins que l’on souhaite.
  • Désigner
    Une personne de confiance qui sera son représentant thérapeutique.
  • Discuter
    Avec son médecin, le représentant thérapeutique et ses proches.
  • Conserver le document
    Dans un endroit sûr, clairement indiqué sur une carte (mise idéalement dans le porte-monnaie), et donner copie des directives anticipées à son médecin traitant.

On espère toujours que ces directives ne serviront pas! Mais si elles devaient un jour être utiles, le patient comme ses proches seront rassurés de pouvoir compter sur ce document.

Le contenu

En établissant des directives anticipées, vous prenez les devants pour que votre volonté soit respectée, si par malheur vous n’êtes plus apte à vous exprimer (suite à une maladie ou à un accident, tel qu’un infarctus, une attaque cérébrale, ou autre). Ces directives portent sur les soins médicaux et thérapeutiques que vous aimeriez recevoir, par exemple:

  • Souhaitez-vous qu’on vous maintienne en vie à tout prix?
  • Au contraire, souhaitez-vous que les traitements servent en priorité à alléger vos souffrances?
  • Acceptez-vous une perte de connaissance momentanée pour que vos douleurs ou votre peur soient soulagées?
  • référez-vous conserver un état de vigilance, quitte à ce que les souffrances soient plus perceptibles?

Dans le cadre des directives anticipées, vous pouvez également vous exprimer sur votre attitude face à la vie, vos craintes envers la maladie ou la mort, vos convictions personnelles et religieuses, etc.

Vous pouvez également nommer une personne de confiance, qui fera valoir votre volonté auprès de l’équipe soignante. Ce proche peut être un membre de votre famille, ou pas.

Ces directives permettent d’être plus serein, face à l’éventualité d’une perte soudaine de discernement. En cas de coup dur, les médecins et les proches sont également déchargés: ils peuvent prendre plus facilement des décisions délicates.

Comment faire?

Il vous suffit de remplir un formulaire de directives anticipées (ou de dicter les réponses). Le contenu est strictement personnel et ne peut être établi que par le signataire lui-même.

Le formulaire peut être imprimé sur le site de la FMH http://www.fmh.ch/fr/services/directives_anticipees.html, ou commandé ici:

Fédération des médecins suisses (FMH)
« Directives anticipées »
Case postale 300
3000 Berne 15

Plus vos directives seront claires et conformes à votre situation médicale actuelle, plus elles auront de poids dans le processus de décision.

Les règles essentielles

Qui peut rédiger des directives anticipées?
Chaque personne capable de discernement peut le faire. En revanche, il est interdit de les rédiger pour une autre personne: l’établissement des directives anticipées est strictement personnelle.

Où conserver les directives anticipées?
Remettez une copie à votre médecin traitant et conservez, dans votre porte-monnaie, une carte indiquant le lieu où se trouve l’original, ainsi que le nom de la personne de confiance désignée (représentant thérapeutique).

Quelle est la validité des directives anticipées?

  • Les directives anticipées doivent obligatoirement contenir la date de rédaction.
  • Leur validité est en principe illimitée. Cependant, il est recommandé de les signer tous les deux ans en apposant la nouvelle date. Naturellement, il est toujours possible de mettre à jour le contenu en rédigeant de nouvelles directives.