Toutes les mesures

Dans plusieurs pays, des campagnes font la promotion d’une médecine qui agit avec modération, tout en replaçant le bien-être du patient au centre. Les Etats-Unis ont été les premiers à s’engager, avec un programme nommé «Choosing wisely» («Choisir avec sagesse»). D’autres pays ont suivi, parmi lesquels le Canada, l’Australie, la Grande-Bretagne, les Pays-Bas ou l’Italie. En Suisse, le mouvement commence à se développer.

Dans notre pays comme ailleurs, le «Choosing wisely» incite patients et professionnels de la santé à être vigilants. Il donne les outils pour repérer les sur-diagnostics et les sur-traitements – non indispensables et parfois dangereux pour la santé.