Factures médicales : traquez les erreurs !

Qu’il s’agisse d’erreurs ou d’abus, des irrégularités peuvent se glisser dans vos factures. Le travail de vérification effectué par les assureurs permet à lui seul d’économiser plusieurs milliards par an sur les coûts de la santé. Découvrez comment contribuer à la chasse !

Partager

L’affaire a fait grand bruit : certains médecins, dont le chiffre d’affaire annuel se comptait en millions de francs, ont facturé des prestations qui, mises bout à bout, correspondaient à un temps de travail de plus de 24 heures par jour. Des cas d’abus manifestes révélés par les assureurs eux-mêmes. En effet, ceux-ci effectuent des contrôles systématiques de vos factures afin de débusquer les coûts injustifiés. Un effort qui profite également aux assurés, puisque les dépenses de santé se répercutent sur le montant des primes – et plus immédiatement sur la quote-part et les frais à payer de votre poche.

Heureusement, la plupart des irrégularités découlent de simples erreurs et les cas d’abus avérés sont très rares. On estime cependant que le travail de vérification des factures permet d’économiser plusieurs milliards de francs par année. Sans cela, les primes moyennes pour l’assurance-maladie de base seraient jusqu’à 10% plus élevées.

Faites preuve de self-contrôle

Vous l’aurez compris, votre assureur veille au grain, dans son intérêt comme dans le vôtre ! Mais il n’a pas toutes les cartes en main pour dénicher les erreurs. Si les arcanes des tarifications Tarmed n’ont aucun secret pour lui, il ne peut pas, par lui-même, savoir si les prestations annoncées vous ont bien été délivrées aux dates spécifiées, par exemple.

La bonne nouvelle est que vous pouvez vous aussi contribuer à l’effort. Ne vous laissez pas intimider par la complexité apparente des factures de médecin : quelques étapes simples permettent de déceler certaines erreurs, et de participer ainsi à la chasse aux coûts superflus !

Contrôle de vos factures : la check-list

Les informations suivantes sont-elles correctes ?

  • Données personnelles : nom, date de naissance, adresse
  • Fournisseur de prestation : votre médecin
  • Motif du traitement : maladie, accident, maternité ou prévention
  • Date
  • Chiffre tarifaire + nombre : vérifiez si vous avez bien reçu les médicaments mentionnés et si les durées de traitements sont exactes

N’hésitez pas à consulter ce guide pour une explication plus détaillée. En cas de doute ou d’erreur flagrante, adressez-vous à votre médecin pour un éclairage, ou une correction !