Comprimer les dépenses, surveiller les cachets

L’engagement des assureurs en 8 points

Il faut consulter!

Astuces pour maîtriser votre assurance-maladie

Piqûres de rappel

Vos questions et nos réponses sur l'assurance-maladie

Le Saviez-vous?

  • En Suisse, environ 2,2 millions d'assurés bénéficient de subsides (ou réductions individuelles de primes). En moyenne, l’allègement s’élève à CHF 1800 par an et par assuré.
  • En mai 2017, la Suisse est arrivée 3e d’un classement mondial des systèmes de santé. Réalisée par une revue britannique, l’étude mesurait la qualité et l’accessibilité des soins dans 195 pays.
  • Désormais, entre la 13e semaine de grossesse et la 8e semaine après l’accouchement, les femmes ne participent plus aux coûts des prestations médicales. Y compris lorsqu’il s’agit de maladies qui n’ont aucun lien avec la grossesse.
  • Sur 1 franc de prime, seuls 5 centimes sont consacrés aux charges administratives des caisses-maladie (publicité et salaires compris). Les 95% restants sont utilisés pour payer les prestations médicales.
  • Pour économiser sur les primes, de plus en plus d’assurés optent pour un modèle alternatif, avec un choix limité du médecin (modèle Médecin de famille ou HMO par exemple). Le modèle traditionnel est de moins en moins plébiscité.
  • Les caisses-maladie ont l’interdiction formelle de réaliser du profit avec l'assurance de base. Si, dans un canton, les primes encaissées par un assureur sont nettement plus élevées que les coûts, l’assureur peut procéder à une compensation des primes dans le canton concerné.

Et si on consultait un spécialiste?

Interviews des acteurs du système de santé

La terminologie passée au scanner

Le glossaire de l’assurance-maladie

Un esprit sain dans un système sain

Tout sur le choosing wisely